Opinion : En France, les balbutiements d’une alternative

Après avoir été mise à mal par le quinquennat de Nicolas Sarkozy et son hyper-présidentialisme, la cinquième république est encore bousculée sous la présidence de François Hollande. Après un second changement de gouvernement en moins de 6 mois et les contestations grandissantes au sein même de la majorité, c’est tout le système démocratique français qui est progressivement remis en question. La politique néo-libérale, suivie par les partis successifs au pouvoir, cristallise le peuple contre elle, et fait dangereusement basculer l’opinion vers les extrêmes.

C’est dans ce contexte qu’a été présenté, à l’occasion de la fête de l’humanité (rassemblement annuel organisé par le parti communiste), le mouvement pour la sixième république.

Inspiré par le mouvement « Podemos » espagnol, ce mouvement se présente comme une alternative, pas à la politique menée, mais au gouvernement lui-même. Basé sur l’idée que c’est au peuple de prendre son destin en main, et donc de décider de la politique menée, le mouvement pour la sixième république tente de supprimer la logique de partis pour lui substituer la démocratie directe. Le peuple ne serait donc plus constitué de simples électeurs, mais bien d’acteurs de la destinée de leur pays : des citoyens.

L’idée peut sembler alléchante, bien qu’elle soit encore imprécise. Le principe retenu jusqu’à présent est de rassembler une constituante, en charge de rédiger une nouvelle constitution, qui modifierait profondément l’équilibre des pouvoirs dans le pays. Il a notamment été question de « référendum révocatoire », qui permettrait aux citoyens de destituer des élus qui ne seraient pas à la hauteur des attentes du peuple.

Rien n’est évoqué pour l’instant concernant le maintien des institutions, le rôle et le pouvoir de l’état, ou encore l’implication quotidienne que cela demanderait des citoyens. Une alternative balbutiante donc, qui a besoin de grandir avant de pouvoir montrer un visage clair et lisible. Saluons tout de même l’initiative, qui a le mérite de bousculer les idées et d’encourager à penser « autrement ».

Publicités