10 choses que vous ignorez sur les Nations Unies

Le 24 octobre 1945, les Nations Unies ont été créées, déterminées à sauver le générations futures du fléau de la guerre, à réaffirmer la foi dans les Droits de l’Homme fondamentaux, à établir des conditions sous lesquelles la justice et le respect des obligations émanant des traités et autres sources du droit pourraient être maintenus, et à promouvoir les progrès sociaux et meilleurs standards de vie accompagnée sous une liberté plus large. Et maintenant, voilà dix faits quelque peu intéressants à propos de nos bien-aimées Nations Unies, qui fêtent aujourd’hui leur 69e anniversaire.

1024px-United_Nations_General_Assembly_Hall_(2)

  1. Qui paye pour les Nations Unies ?

Les États membres paient pour les Nations Unies à hauteur de leurs capacités à payer. Par exemple, les Etats-Unis paient pour 22% du budget des Nations Unies, et contribuent à hauteur de 27% au budget du maintien de la paix. La France et le Royaume-Uni contribuent chacun à hauteur de 6%, et le Liberia a le taux minimum de 0,001% du budget de l’ONU.

 

  1. Quelle est la grande (ou petite ?) taille de la force de maintien de la paix ?

La force de maintien de la paix est composée d’un total de 116 919 personnels, ce qui correspond grossièrement à la taille de l’armée entière éthiopienne (138 000).

 

  1. Le logo de l’ONU a été initialement dessiné pour un pin’s

Il est largement reconnu que le logo original des Nations Unies a été dessiné de façon à ce que tous les pays soient visibles dans un seul cercle ; cependant, le dessin original était au départ supposé pour les pin’s portés par les délégués.

 

  1. L’administration postale des Nations Unies

L’ONU possède sa propre poste et son propre timbre. Les colis et les lettres peuvent être envoyés en utilisant le timbre officiel de n’importe quel bâtiment des Nations Unies, que ce soit New York, Genève ou Vienne.

 

3835

  1. Le territoire des Nations Unies

Le territoire et le bâtiment du quartier général de l’ONU sont considérés comme territoire international. Aucune des stipulations ou architectures ne sont en adéquation avec la sécurité incendie de New York ou les codes des bâtiments américains.

 

  1. L’Indonésie et sa démission

Il n’y a qu’un seul pays qui ait jamais démissionné des Nations Unies. L’Indonésie retira son adhésion en 1956, et fit son retour dans l’organisation dix ans plus tard, en 1966.

 

  1. Le temps d’une sieste

Au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le 23 janvier 1957, l’indien Krishna Menon tint le plus long discours de l’histoire des Nations Unies, durant environ huit heures. Menon s’effondra au milieu de son discours, dû à l’épuisement, et revint un peu plus tard pour terminer, alors que les docteurs surveillaient son pouls.

 

  1. Mouammar Kadhafi

Après 40 ans au pouvoir, l’ancien dirigeant libyen fou parla aux Nations Unies en 2009, en tapant violemment du poing, jouant avec ses feuilles, élevant la voix, buvant de l’eau avec excès et ayant un comportement généralement incompétent. Le dictateur s’exprima pendant près de deux heures, passant en revues maintes théories de conspiration à propos des Etats-Unis développant la grippe porcine, et questionnant l’assassinat de Kennedy. Après avoir comparé les Nations Unies à Al Qaeda, le dictateur se mit à crier encore plus fort, jeta ses papiers, leva ses points et parti en colère. Bizarre…

  1. Les représentants permanents à l’ONU et leurs tickets de parking 

Dû aux principes d’extraterritorialité et d’immunité diplomatique, un grand nombre de représentants des État membres à l’ONU ont souvent refusé de payer les frais de parking de New York, en particulier en septembre chaque année, lors des débats de l’Assemblée Générale. Le top 5 des pays ayant plus de 100 tickets de parkings ? Koweït, Égypte, Tchad, Soudan et Bulgarie.

 

  1. Les Nations Unies sont nées dans une baignoire

De nom de « Nations Unies » a été proposé par le président américain Franklin Delano Roosevelt au président Winston Churchill en 1942. Churchill était à Washington DC à ce moment – en fait, il était installé dans une baignoire quand Roosevelt a déboulé dans la salle de bain et a proposé que les Alliés de la Seconde Guerre Mondiale s’appelles les « Nations Unies ».

De: Jackon Barton / Traduit par: Marion Marigo / Credits photos: Reuters/B Souza

Publicités