Opinion : « The Interview » annulé par Sony, est-ce la fin ?

 

Que puis-je dire, certaines personnes n’ont sans doute pas le sens de l’humour…

 

J’ai été l’un des plus grands fans des comédies de Franco et Rogen depuis l’express. Oui, ils peuvent être parfois stupides, mais ils font définitivement rire les gens. Désormais, après avoir été qualifié « d’acte de terrorisme » par les autorités de la République populaire démocratique de Corée, « The Interview », un film mettant de nouveau en scène ces deux fantastiques acteurs, est annulé par Sony Pictures.

 

Pourquoi est-ce un acte de terrorisme ? Je devine que c’est principalement lié à l’intrigue du film, qui tourne autour de la nomination de James Franco et Seth Rogen par la CIA pour assister le grand leader Kim Jong-Un en Corée du Nord.

 

Ne vous méprenez pas, je doute que Sony ait annulé le film à cause de ce que le grand leader Kim Jong-Un ait pu en dire. La vérité est que Sony a été l’objet de lourdes attaques par des pirates et « d’un effort d’airain pour supprimer la distribution du film, et en même temps pour causer des nuisances à notre entreprise, nos employés, et le public américain », comme cité dans la déclaration officielle de la société.

 sonypictureshack-640x1136

Premièrement, je ne pense pas que ce film justifie une attaque de la part de pirates informatiques (à moins qu’il ne soit confirmé qu’ils sont nord-coréens – ils ont déjà nié toute responsabilité, mais ont déclaré que cela pourrait être « un acte vertueux de la part de partisans et sympathisants » du pays). Le premier amendement protège la liberté d’expression et, au XXIe siècle, les gens devraient être coutumiers des bons films avec un grand sens de l’humour.

 

Deuxièmement, est-ce la fin ? Cela signifie-t-il que dorénavant, les pirates seront ceux qui « mènent la danse » ? Ils peuvent maintenant menacer l’expression créative via des cyber-attaques sur ceux qui financent ces films ? Comment cela affectera-t-il l’industrie du divertissement ? Qui donne aux pirates informatiques l’autorité morale pour dire ce qui est approprié et ce qui ne l’est pas ?

 

 

Troisièmement, à quel point ces menaces sont-elles crédibles ? Sony a-t-il annulé la production uniquement à cause de la peur pour la sécurité de leur public ? Ou était-ce parce qu’ils étaient effrayés à l’idée que les pirates, qui avaient déjà réussi à obtenir des documents confidentiels de Sony, puissent causer plus de tort à l’entreprise en faisant par exemple fuiter des films n’ayant pas encore été sortis ?

 

 

Peu importe ce qu’il advient à l’avenir, c’est un triste jour pour l’industrie du film. Je suis également déçu pour Rogen et Franco qui, j’en suis sûr, ont tous deux fait un immense travail en tournant ce film.

 

En bref, un film de perdu qui aurait probablement été très drôle.

 

L’homme du peuple Jimmy Kimmel a même tweeté que la décision par les cinémas d’annuler ce film était « un acte non-américain de lâcheté qui valide les actions terroristes et établit un précédent terrifiant ».

 

Comme l’a déclaré Sony, ils ne sortiront même pas le film sur leur système de demande en ligne, et ils pourraient ne pas le sortir à l’étranger, où il n’y a pour l’instant que les clips, bandes-annonces et bonus disponibles en ligne. Réjouissez-vous.

 

Auteur: Benjamin Cheung / Traduit par: Jessy Périé

Publicités