Le discours sur l’état de l’Union d’Obama en 2015 : les 15 moments forts

  1. Leçon de politique : comment être un politicien selon le Professeur Obama

« Une meilleure politique n’en est pas une qui consiste pour les démocrates à abandonner leur programme ou pour les républicains a simplement s’ajuster à ma politique ».

Une meilleure politique est celle qui renvoie à la décence élémentaire de chacun au lieu de nos peurs les plus basiques.

Une meilleure politique, c’est quand nous débattons sans nous diaboliser les uns les autres ; où nous discutons des problèmes, des valeurs, des principes et des faits, plutôt que des moments où nous sommes pris en défaut ou de gaffes triviales, ou de fausses controverses qui n’ont rien à voir avec la vie de nos concitoyens.

Une meilleure politique, c’est passer moins de temps à nous noyer sous de l’argent sale pour financer des campagnes de publicité qui nous poussent dans le caniveau, et passer plus de temps à tirer les jeunes vers le haut, leur insuffler du sens et des possibilités, et leur demander de faire partie de l’importante mission qu’est la construction de l’Amérique.

 

  1. Bill O’Reiley essayant de détruire le mythe Obama

Untitled2

  1. Le mot « transexuel » est pour la première fois utilisé dans l’histoire des états de l’union

« En tant qu’Américains… C’est pour cela que nous défendons la liberté d’expression, et défendons les prisonniers politiques, et condamnons la persécution des femmes, ou des minorités religieuses, ou des personnes qui sont homosexuelles, bisexuelles ou transexuel. »

  1. “Viens par ici” – Ginsberg étreint Obama

Untitled3

  1. Leçon d’économie: « l’économie de la classe moyenne » selon Obama

« C’est ce qu’est l’économie de la classe moyenne – l’idée que ce pays s’en sort toujours mieux quand chacun a sa juste part, que chacun participe également, et que chacun s’accorde sur les règles à suivre. Nous ne voulons pas seulement que tout le monde se partage le succès de l’Amérique, mais également que tout le monde y contribue. »

Alors de quoi a besoin l’économie de la classe moyenne de nos jours ? Tout d’abord – une économie de la classe moyenne signifie aider les familles qui travaillent à se sentir en sécurité dans un monde qui ne cesse de changer. Ensuite dans le but de s’assurer que nos concitoyens continuent de gagner plus dans le futur, nous devons faire plus pour aider les américains à améliorer leurs compétences. Enfin, dans le même temps que nous formons nos travailleurs, nous avons besoin que la nouvelle économie continuent de produire des emplois bien payés en série pour nos travailleurs. »

  1. Expression du visage: Biden face à Boehner

Untitled4

  1. Obama se débattant pour faire entendre raison à ceux qui critiquent pour critiquer

« Je n’ai plus à conduire de campagne. Mon seul programme pour les deux ans à venir est le même que celui que j’ai depuis que j’ai prêté serment sur les marches de ce Capitole – faire ce que je crois être le mieux pour l’Amérique. Si vous partagez cette large vision que j’ai décrit ce soir, rejoignez-moi dans le travail sur le terrain. Si vous êtes en désaccord avec certaines parties, j’espère que vous travaillerez avec moi au moins sur ce que vous approuvez. Et je m’engage auprès de tous les républicains présents ici ce soir à ne pas uniquement rechercher vos idées, mais rechercher à travailler avec vous pour rendre ce pays plus fort. Parce que je veux que cette chambre, cette ville, reflète la véritéque malgré nos lacunes et nos défauts, nous sommes un peuple dont la force et la générosité d’esprit compensent les divisions, un peuple uni dans un effort commun, et qui aide ses voisins, que ce soit au bout de la rue ou à l’autre bout du monde.

Je veux que nos actions fassent comprendre à chaque enfant, dans chaque quartier : tu comptes, et nous sommes aussi prêts à améliorer tes chances dans la vie que nous le sommes pour nos propres enfants. Je veux que les générations futures sachent que nous sommes un peuple qui voit ses différences comme un don, que nous sommes un peuple qui donne de l’importance à la dignité et à la valeur de chaque citoyen – hommes et femmes, jeunes et vieux, noirs et blancs, latinos et asiatiques, immigrants et américains de souche, homosexuels et hétérosexuels, américains avec une déficience mentale ou un handicap physique. Je veux qu’ils grandissent dans un pays qui montre au monde entier que nous savons être toujours vrais ; que nous sommes plus qu’une collection d’Etats rouges et d’Etats bleus ; que nous sommes les Etats Unis d’Amérique.

  1. La meilleure légende pour cette photo :  » Cause toujours, on a la majorité #autosatisfaction « 

Untitled5

  1. Le Président répond aux critiques affirmant son incapacité à réussir quoi que ce soit pendant ce mandat

« Depuis les six dernières années, les pontes ont pointé du doigt plus d’une fois que ma présidence n’avait pas rempli cette vision. Quelle ironie, disent-ils, que nos politiques semblent plus divisées que jamais. Ceci est agité non seulement comme une preuve de mes propres défauts – qui sont nombreux- mais également comme une preuve que la ligne politique est elle-même malheureuse, et naïve, et qu’en réalité trop de gens dans cette ville bénéficient de la partisannerie et du blocage politique pour que nous puissions parvenir à quoi que ce soit. Je sais comme un tel cynisme peut être tentant. Mais je crois quand même que les cyniques ont tort. Je crois toujours que nous sommes un peuple uni. Je crois encore qu’ensemble, nous pouvons faire de grandes choses, malgré les aléas. J’y crois car, encore et toujours, en six ans de présidence, j’ai vu l’Amérique sous son meilleur jour… Alors je sais la bonté et l’optimisme du peuple américain, généreux et au grand cœur, qui, chaque jour, vit dans l’idée que nous sommes les gardiens de nos prochains. Et je sais qu’ils attendent de ceux d’entre nous qui travaillent ici de montrer un meilleur exemple.

  1. Encore une leçon : que ceux qui sont contre une sécurité sociale viennent en aide à ce qui en ont …

Untitled6

« Si vous pensez sincèrement pouvoir travailler à plein temps et faire vivre une famille avec moins de 15000 dollars par an, allez donc essayer »

 

  1. Obama tackling climate-change-denying politicians

« 2014 a été l’année la plus chaude jamais enregistré sur notre planète. Bien sûr, une année n’engage pas une tendance générale, mais cette tendance est prouvée par le fait que quatorze des quinze années les plus chaudes soient toutes enregistrées dans les quinze premières années de ce siècle. J’ai pu entendre des gens essayer de contourner cette vérité en disant que ce n’était pas prouvé scientifiquement ; que l’on n’a pas assez d’information à notre disposition pour agir.

Et bien, je ne suis pas un scientifique non plus. Mais vous savez quoi – je connais de très bon scientifiques à la NASA et NOAA (*), et dans nos principales universités. Les meilleurs scientifiques du monde nous disent que nos activités impactent le climat et que si nous n’agissons pas énergiquement, nous continuerons d’assister à la montée des eaux, à de plus longues et plus intenses vagues de chaleurs, à de dangereuses sécheresses et inondations, et des troubles majeurs qui provoqueront plus de migrations, de conflits, de famines autour du monde. Le Pentagone affirme que le changement de climat représente une menace immédiate pour notre sécurité nationale. Nous devons donc agir en conséquence ».

  1. Le meilleur Tweet sur le discours de l ‘état de l’union hier soir

 

« Où avons-nous déjà vu le tailleur que porte Michelle Obama pour l’état de l’union? Ah oui, c’est vrai ; dans la série « The Goood Wife »


Untitled7

  1. BINGO (encore plus drôle comme jeu d’alcool)

 

Untitled11

Ecole primaire et secondaire / Medicare / Medicaid / Sécurité Sociale / Elle

Immigration / Budget / Filles / Lilly Ledbetter / Ecoles sécurisées

Harcèlement / Violence par armes à feu / FEMMES / Impôts / Equilibre vie privée- vie professionnelle

Le rêve américain / Compromis / 2016 / le droit de vote / Ecart de résultat

Loi sur l’égalité des sexes dans le sport / Contraception / Classe moyenne / Bipartisan / Egalité des chances

 

  1. Leçon de fiscalité : « Qu’est ce qui juste » Par le Professeur Obama


Untitled12

Les 400 américains imposés les plus riches ont payé un taux d’imposition moyen de 17% en 2012, moins que beaucoup de familles de la classe moyenne.

Le plan d’imposition du Président Obama propose de fermer les niches fiscales des fonds d’affectation spéciale et autres politiques de taxation inutiles pour donner plus de marge de manœuvre à la classe moyenne.

 

  1. Quand on reste à applaudir, debout, seul

Untitled16

  1. Demander aux conservateurs de ne pas attiser d’avantage les tensions avec l’Iran

Notre diplomatie s’évertue à travailler dans le respect avec l’Iran, où, pour la première fois en dix ans, nous avons mis un temps d’arrêt au progrès de son programme nucléaire et réduit son stock de matériel nucléaire. Dès aujourd’hui et jusqu’au printemps, nous avons une chance de négocier un accord compréhensif qui empêcherait l’émergence d’un Iran possédant l’arme nucléaire ; sécurisant l’Amérique et ses alliés – dont Israël ; tout en évitant un énième conflit dans le Moyen Orient. Il n’y a pas de garantie que les négociations réussissent, et je garde toutes les options ouvertes pour éviter un Iran nucléaire. Mais de nouvelles sanctions votées par ce Congrès, à ce moment précis, ne feront qu’entraver l’effort diplomatique – aliénant l’Amérique par rapport à ses alliés ; et assurant une reprise de programme nucléaire iranien. Ceci n’a pas de sens. C’est pourquoi j’utiliserai mon droit de veto pour toutes nouvelles lois ajoutant des sanctions qui menaceraient de défaire ce progrès. Le peuple américain attend de nous que nous allions en guerre seulement en dernier recours, et je tiens à faire honneur à cette sagesse.

 

Traduction par : Victoria Dussardier

 

Publicités